Forum POITIERS BRUITS

Espace de communication entre activistes, public de Poitiers etc.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Grand Chantage du Dietrich

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
le dietrich

avatar

Nombre de messages : 17
Age : 32
Poitiers : Les champs marqués d'un * sont obligatoires
Date d'inscription : 13/04/2010

MessageSujet: Le Grand Chantage du Dietrich    Jeu 13 Sep - 23:03

LE GRAND CHANTAGE (Sweet Smell of Success) d'Alexander Mackendrick (1957)
35 mm, superbe version restaurée Exclamation

‎1h36mn‎‎ - vostfr
Burt Lancaster, Tony Curtis, Susan Harrison, Martin Milner, Sam Levene, Barbara Nichols, Jeff Donnell.
Pour alimenter sa chronique mondaine, J. J. Hunsecker, journaliste au Globe, trouve ses renseignements auprès d'un publiciste arriviste et sans scrupule. Très attaché à sa soeur, J. J. supporte mal son mariage et demande au publiciste de le briser par un scandale. C'est ainsi que le futur époux va être accusé d'être à la fois un drogué et un communiste.





Le Grand chantage est une peinture acide et sans complaisance du journalisme mondain et du show business, une plongée nocturne et impitoyable en plein cœur de Broadway ou des personnages errent et se débattent comme dans un cauchemar. Martin Scorsese dit, à propos de ce film : « Sweet Smell of Success est un film clé, le premier qui ait atteint la brutalité émotionnelle du monde du show business. Le type d’acidité qu’on devine dans les relations de Lancaster et Curtis existe toujours, même si, aujourd’hui, les choses sont un peu plus policées. »

Le Grand chantage est un authentique film noir, notamment à travers le personnage de Falco, chez qui on retrouve des similitudes avec le personnage de Harry Fabian (Richard Widmark) dans Les Forbans De La Nuit de Jules Dassin.
Dans le rôle de Falco, Tony Curtis livre sans doute la plus belle composition de sa carrière, avec celle de L'Étrangleur De Boston de Richard Fleischer, loin de ses rôles de séducteurs. Face à lui, Burt Lancaster casse aussi une image qui lui colle à la peau, celle d’un acteur physique spécialisé dans les films d’aventures et les westerns.

Dialogues impitoyables, amers et ironiques sur le monde du spectacle qui sont un régal pour les oreilles, notamment les affrontements verbaux entre Hunsecker et Falco : « I’d hate to take a bit out of you. You’re a cookie full of arsenic. » D’ailleurs, ils sont pour beaucoup dans la réussite du film. La musique jazzy, quant à elle, est omniprésente et contribue à conférer une atmosphère particulière au film.
Alexander Mackendrick signe là son chef-d’œuvre. Sa carrière a été finalement assez courte : une douzaine de films pas plus, parmi lesquels l’admirable Cyclone à la Jamaïque et quelques classiques de la comédie "british" comme Tueurs de dames, Whisky à gogo et L’Homme au complet blanc.

Le Grand chantage est reconnu aujourd’hui comme l'une des meilleures productions de la "triplette" Lancaster-Hill-Hecht mais fut en son temps un bide commercial. D’après Burt Lancaster, ce film était même le plus grand fiasco que sa société de production ait jamais produit.

dvdclassik.com


Du mercredi 12 au dimanche 23 septembre
Cinéma Le Dietrich
34 bd Chasseigne - Poitiers.
http://le-dietrich.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-dietrich.fr/
 
Le Grand Chantage du Dietrich
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Votre dernier film visionné
» Festival de musique militaire à Ville la Grand du 11 au 13 juin 2010
» The Australian Pink Floyd Show , Grand Rex 8 mars 2010
» Mountain Men grand Prix Cognac 2009
» Fabrication d'un nouveau grand huit complètement dans le noir par Mack-Rides?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum POITIERS BRUITS :: LA GRANDE DISCUSSION :: Lectures et Visionnages-
Sauter vers: